Communiqué du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique sur les travaux de sa troisième session - موقع الأستاذ

728x90 AdSpace

آخر المستجدات
الأربعاء، 26 نوفمبر، 2014

Communiqué du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique sur les travaux de sa troisième session

Communiqué
du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique
sur les travaux de sa troisième session
Communiqué du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique sur les travaux de sa troisième session
Le Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique a tenu sa troisième session les 20 et 21 novembre 2014 à Rabat, sous la Présidence de son Président, M. Omar AZZIMAN.
Dans une allocution prononcée à l’occasion, M. AZZIMAN a relevé l’importance que revêt cette session au vu des points inscrits à son ordre du jour. Il a saisi l’occasion pour passer en revue le chemin parcouru et les étapes franchies par le Conseil depuis sa mise en place, à savoir :
-  L’adoption de règles régissant la répartition des tâches et le fonctionnement des instances du Conseil sur la base d’une organisation rationnelle, démocratique et participative à même de permettre au Conseil de s’acquitter au mieux de sa mission ;
- L’avancement des travaux des différentes instances émanant de l’Assemblée Générale, à savoir le Bureau du Conseil et les Commissions permanentes, à travers la tenue de réunions régulières et rapprochées, à un rythme soutenu et dans un esprit de forte mobilisation ;
- La réalisation d’une évaluation de l’application de la Charte nationale d’éducation et de formation et l’approfondissement du rapport analytique élaboré par l’Instance nationale d’évaluation ;
- La tenue d’auditions et la réception de contributions écrites d’acteurs politiques, sociaux, économiques et éducatifs et d’experts en éducation ;
- L’organisation des rencontres régionales pour la réhabilitation du système d’éducation, de formation et de recherche scientifique à travers tout le pays ;
-   L’amorce, sur la base de tout ce qui précède, des travaux de préparation du rapport stratégique du Conseil.   
L’Assemblée Générale s’est ensuite attelée à examiner les quatre points inscrits à l’ordre du jour de la session.
1- Le premier point concernait le traitement à réserver à la demande d’avis émise par le Chef du Gouvernement relativement au projet de loi portant modification de la loi sur l’Enseignement Supérieur. L’Assemblée Générale a décidé la création d’une commission ad-hoc qui se chargera de l’élaboration du projet d’avis. Elle a aussi souligné l’importance du projet de loi qui couvre les différentes composantes de l’enseignement supérieur, ce qui implique que le projet d’avis devra s’inscrire dans la vision stratégique du Conseil et la feuille de route de la réforme éducative. L’Assemblée a également entériné la composition de ladite commission, composée de 16 membres du Conseil.
2- Le deuxième point à l’ordre du jour de cette session a été consacré à l’évaluation des rencontres régionales organisées par le Conseil entre le 14 et le 30 octobre 2014. L’Assemblée a ainsi pu passer en revue les principaux enseignements des rencontres, notamment l’importance capitale de l’approche participative, que ce soit pour la mobilisation de la société autour de l’école ou pour enrichir le travail prospectif sur lequel le Conseil se penche en vue d’élaborer son rapport stratégique.    
Ces rencontres ont montré qu’il y avait une réelle convergence des volontés autour de la réforme. Elles ont aussi révélé l’ampleur de la mission dont le Conseil est investi et l’importance stratégique du chantier de la réforme, tant au niveau du choix des orientations et objectifs qu’au niveau des conditions de sa mise en œuvre.
3- Le troisième point inscrit à l’ordre du jour de cette session a porté sur la méthodologie d’élaboration du rapport stratégique du Conseil. A la lumière du cadrage et de la discussion qui s’en est suivie, les orientations ci-après ont été retenues : 
-  Le rapport devra porter la vision stratégique du Conseil, il prendra appui sur les finalités du système éducatif et devra dessiner la trajectoire de la réforme projetée en précisant le point de départ, la destination finale ainsi que les principales étapes, les caractéristiques de chacune et l’articulation des étapes entre elles.
- Le cadre référentiel du rapport est constitué de la Constitution, des discours royaux, de la Charte nationale d’éducation et de formation et du capital dont dispose le Conseil (études, travaux d’évaluation et de réflexion, auditions, contributions écrites des différents acteurs et intervenants, conclusions du débat régional) ainsi que des expériences étrangères réussies.
- Les présidents des commissions permanentes sont chargés de piloter l’élaboration de ce rapport en coordination avec le Bureau du Conseil.
4-  Par ailleurs, en complément de l’examen par l’Assemblée générale des programmes de réforme des départements en charge de l’éducation et de la formation, le 4ème et dernier point de la session a été consacré à la vision prospective du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle relative au secteur de la formation professionnelle, présentée par M. Abdelâdim El Guerrouj, Ministre délégué auprès du Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, chargé de la formation professionnelle.

موقع الأستاذ

موقع تربوي مستقل يهتم بجديد التربية والتعليم بالمغرب

للتواصل معنا يرجي زيارة صفحة تواصل معنا: موقع الأستاذ

Communiqué du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique sur les travaux de sa troisième session Reviewed by موقع الأستاذ on 5:58 م Rating: 5 Communiqué du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique ...

ليست هناك تعليقات:

جميع الردود تعبّر عن رأي كاتبيها فقط.